Emportée par le souffle de: « Zola Jackson » de Gilles Leroy

Liquide

C’est la seconde fois que nous nous rencontrons, Gilles Leroy et moi-même. La première ne fut pas une réussite puisque je le laissais sur la route des lectures inachevées avec Grandir.

Qu’importe ce fumeux souvenir car je suis devenue amie avec Zola Jackson.

Gilles Leroy – un peu à la manière d’Andrew Sean Greer dans l’histoire d’un mariage mais de manière plus fulgurante- nous prend par la main et ne nous lâche plus jusque la dernière ligne.

Emportée par le souffle de cette vieille Zola Jackson, qui en a vu d’autres, le pire,  alors l’ouragan Katrina à côté!

Zola Jackson et son chien Lady.

Zola Jackson et son mari.

Zola Jackson et son fils. Son tout. Sa fierté et son drame.

Des lignes succinctes qui ne racontent rien parce que ce livre ne se raconte pas, il se lit. On se laisse malmener au gré des humeurs de la dame et du déchaînement de la Nature.

Ce court roman est dense, impitoyable, heureux, doux.

Ce court roman m’a fait un bien fou.

Parce qu’il est finement écrit. Lisez juste ces premières lignes chantantes: « J’aime ça. J’aime quand la cuisine poudrée de cannelle, de colombo, de cumin, quand les épices en volutes transforment ma maison en bonbonnière. »
Un caresse chatouillant mon oreille de lectrice.

Je vous laisse avec quelqu’autres amis lecteurs…

Avec Sophielit qui rappelle le fort pouvoir d’identification de l’auteur à son personnagehttp://actualitte.com/blog/sophielit/2010/06/24/zola-jackson-gilles-leroy/

Sur le site evene.fr, lequel souligne l’ampleur des sujets explorés, d’un pan entier d’Histoire du continent à l’homosexualité en passant par l’indécence des médiashttp://www.evene.fr/livres/livre/gilles-leroy-zola-jackson-42394.php

Avec l’auteur lui-même grâce à web-tv-culturehttp://www.web-tv-culture.com/zola-jackson-de-gilles-leroy-150.html

Bon voyage…

Publicités

6 réponses à “Emportée par le souffle de: « Zola Jackson » de Gilles Leroy

  1. Ce billet me donne envie de le relire !

  2. Je le note sur ma lal déjà trop remplie, mais ton billet donne envie…

  3. Je le note aussi sur ma liste de lecture, ne serait-ce que pour le mettre en parallèle avec « Ouragan » de Laurent Gaudé que j’ai lu dernièrement

    • salut Béa, contente de voir que tu vogues sur mon blog.. q’il faudra que je remette à jour! ^^ Je note Laurent Gaudé également, j’ai lu/écouté « Le soleil des Scorta » cette semaine, un régal
      A bientôt :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s