Le roman qui m’a bouleversée aux larmes: « On ne meurt pas, on est tué » de Patrice Favaro

Un livre d’une très rare intensité: la langueur des premiers chapitres vide l’espace de notre coeur et de notre esprit pour mieux recevoir la déferlante vague d’émotions. Très fort.
L’intelligence des sentiments y est écrit avec finesse.
Un roman précieux. Une histoire pure et bouleversante.

Publicités

2 réponses à “Le roman qui m’a bouleversée aux larmes: « On ne meurt pas, on est tué » de Patrice Favaro

  1. Ca donne vraiment envie de le lire, un livre possedant toute cette intensite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s