Extrêmement difficile de dire le titre correctement et incroyablement saisissant: « extrêmement fort et incroyablement près » de Jonathan Safran Foer

Un roman explosé comme le coeur du héros et celui des membres de sa famille, comme les tours du world trade center… déroutant mais riche en émotion, très sensible.

Comme le titre, on a envie d’utiliser moult superlatifs pour décrire ce roman « extrêmement fort et incroyablement sensible ».

Le point de vue décalé offert par le jeune narrateur m’a fait pensé au « bizarre incident du chien pendant la nuit«  de Mark Haddon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s